Découvrez plus en détail le métier de devops

À la croisée des mondes entre le développement (le dev) et les opérations (ops), le DevOps est un professionnel de l'informatique aux responsabilités étendues. Dans les faits, il endosse à la fois le rôle de développeur et celui d'administrateur système, deux métiers en apparence très distincts. Pourtant, l'évolution du marché du web ne cesse d'entraîner l'apparition de nouveaux besoins au sein des entreprises. Logiquement, les profils du digital évoluent de concert, venant adapter l'offre à la demande. Le DevOps, en combinant les compétences, occupe donc un poste stratégique le rendant de plus en plus attractif pour les sociétés. Que fait-il au quotidien ? Quelles sont ses responsabilités ? Quelle formation peut amener à un emploi de DevOps ? Pour quel salaire ? Nous présentons dans cette article toutes les spécificités du DevOps.

 

DevOps : définition

Le DevOps peut être considéré comme l'enfant illégitime d'un ingénieur en développement et d'un administrateur système. Son but premier est de faire gagner l'entreprise pour laquelle il travaille en agilité. Pour cela, il va utiliser son expérience et des compétences très larges pour mettre en place, gérer et administrer des systèmes d'information. Cette approche globale d'un projet web permet aux entreprises de gagner en rapidité de développement, tout en conservant une vision générale sur les différentes étapes de la vie du projet.

 

Bien qu'il soit amené à travailler sur toutes sortes de systèmes informatiques, le DevOps est très souvent en charge des sites web et applications de l'entreprise qui l'emploie, soit à l'interne, sois pour une mission prédéterminée. Les applications web, dont l'apparence est semblable à celle des sites classiques, permettent de proposer davantage de fonctionnalités grâce à une interaction renforcée avec l’internaute. Accessibles depuis le navigateur, les applications web ont le grand intérêt de ne pas nécessiter d'installation, ce qui impacte positivement l'expérience utilisateur (UX).

 

Apparu à la fin des années 2000 et découlant des méthodes agiles, ce nouveau métier traduit en effet les besoins des entreprises à désormais déployer leurs applications en continu, selon des micro-cycles. Le DevOps établit ainsi un pont entre les équipes, en mettant en place des environnements de développement adaptés qui permettent l'automatisation des tâches pouvant l'être, et surtout en répartissant les objectifs entre les développeurs et les équipes de production.

 

Responsabilités liées au métier de DevOps

Grâce à ses compétences transversales, le DevOps agit a différents niveaux de l'entreprise et à toutes les étapes d'un projet web. De la conception aux phases de test, jusqu'à la maintenance du produit fini, le DevOps est notamment responsable :

  • du suivi du cahier des charges définissant le projet informatique,
  • de la mise-en-place de l'architecture de l'information,
  • de l'automatisation des procédures,
  • de la supervision des services,
  • de la maintenance des applications.

 

Parmi les compétences clés du DevOps se trouve alors logiquement sa capacité à maîtriser les plateformes logicielles utilisées par son entreprise. Cela passe avant tout par la connaissance de plateformes telles que Microsoft Exchange, Google Cloud ou SQL Server, mais aussi et surtout des bases fondamentales des technologies derrière, telles que SQL. Cela revient donc à disposer d'excellentes bases théoriques, et donc forcément d'être passé par l'apprentissage d'au moins un langage de programmation.

 

Il est enfin, et surtout, un leader dans l'âme, mettant ses compétences techniques au profit de la gestion de projet, du management d'équipe et de l'atteinte d'objectifs chiffrés et arrêtés dans le temps. Pour tous les professionnels de l'informatique et jeunes passionnés à la fois par le digital et l'opérationnel, le métier de DevOps s'impose comme une option de carrière exigeante mêlant technique et business.

 

Devenir DevOps

Les formations de DevOps se font encore rares. Le marché de l'emploi se tourne ainsi volontiers vers des profils sortis d'écoles d'ingénieur, ayant idéalement une expérience relativement conséquente dans le développement et sachant travailler en équipe. Les profils senior ont ici de bien meilleurs chances d'obtenir un poste de DevOps, même s'ils n'occupaient pas un poste similaire lors de leur précédent emploi. Les compétences requises sont en effet la plupart du temps incompatibles avec des profils junior.

 

Pour les plus jeunes souhaitant se tourner vers la profession, envisager l'obtention d'un diplôme d'ingénieur informatique ou opter pour une formation universitaire allant jusqu'au master semble être la voie la plus appropriée. En plus de se former à l'informatique, acquérir dès le départ des compétences en business management et gestion de projet peut également s'avérer être un plus et un accélérateur de carrière. Dans tous les cas, il est recommandé de poursuivre une formation continue des technologies utiles ainsi qu'une veille concurrentielle du marché, deux éléments incontournables du succès d'un développeur, quelle que soit sa spécialité. Un intérêt, et même une passion pour l'informatique sont bien sûr de rigueur.

 

Salaire et perspectives de carrière

Le recul sur le métier de DevOps est encore relativement faible. Il est alors difficile de tirer de conclusions sur ses perspectives d'évolution, mais aussi sur les salaires à espérer. Grâce à ses compétences multiples, ses responsabilités et son profil senior, il n'est pourtant pas rare de le voir figurer parmi les professionnels les mieux payés du web dans divers classements. Après quelques années à opérer comme DevOps, l'ouverture se fait naturellement vers des postes à haute responsabilité telles que CTO (chief technical officer) ou de chargé de stratégie digitale.