Découvrez plus en détail le métier de media planneur

Le rôle du Media planneur

 

Le média planning est une technique traditionnelle de marketing qui consiste, tout simplement, à créer un plan média pour une campagne publicitaire. 

Avec l’arrivée de nouveaux supports et la démocratisation des connexions rapides, la télévision et la presse, anciens médias de masse, sont en perte de vitesse. Place donc au marketing digital au sein duquel le Media planneur fait office de stratège. 

Ce « vieux » métier retrouve donc une seconde jeunesse grâce aux médias sociaux et même son appellation se modernise : Social media manager voir même Social media strategist.

Son rôle consiste à gérer un plan de marketing orienté, en grande partie, vers les médias sociaux.

Il conçoit, souvent en relation directe avec le directeur marketing ou le chef de produit, les grandes lignes de la future campagne de communication. Il peut aussi travailler avec le responsable communication de la société.

Il reste bien sûr dans les limites du cahier des charges et, expert en négociations commerciales, du budget voulu par le client.

Il gère ensuite de A à Z l’ensemble de la stratégie marketing, un processus de plus en plus complexe.


Tout d’abord, il fera des études de marché, des analyses poussées sur les cibles identifiées : les futurs clients, leurs habitudes, leurs comportements, etc. Il identifie au plus près les audiences cibles et cerne les qualités et défauts de la concurrence. Il doit d’adapter à la spécificité des clients qui peuvent aussi être des structures institutionnelles.

Il mettra ensuite au point un ensemble d’opérations spécifiques aux nouveaux médias : e-mailing, vidéos, nouveau site internet, mini jeux vidéos, achats d’espaces publicitaires sur des blogs ou sites, création d’une application web dédiée, etc. Il pourra élaborer en parallèle des communications événementielles IRL (in real life).

Expert en communication digitale, il peut, bien évidemment, aussi intervenir auprès des médias traditionnels : télévision, radio, affichages et presse. 

Il devra négocier les tarifs au plus bas, un solide sens commercial est indispensable.

Il fera un calendrier précis des différentes étapes du plan de communication.

Sa stratégie média doit être claire et précise car bon nombre de personnes vont devoir travailler sur sa campagne de publicité. Il peut déléguer en interne au directeur artistique, aux développeurs, aux graphistes, etc. Ou faire appel à des prestataires extérieurs. 

L’essentiel est de ne pas perdre le contrôle du plan média surtout au niveau financier, et d’analyser les retombées au plus près. 

Car, bien évidemment il est responsable du succès ou de l’échec de l’opération. Le client attend un fort retour sur investissement, le Média planneur doit assurer la bonne marche de l’opération et gérer au plus vite les éventuels problèmes. Il doit être capable de mettre en place une communication de crise très rapidement pour défendre la e-réputation de ses clients.

Chaque commentaire, post, like, retours, clic, réponse ou achat doivent être examinés finement, il dispose pour cela d’outils d’analyse dédiés. 

En fin d’opération, il fournira au client et à ses supérieurs un dossier complet reprenant toutes ses conclusions, tous ses chiffres.

En tant que cadre d’entreprise, il agit directement sous les ordres de la direction, du directeur du marketing ou ceux du chef de projet. Il peut aussi travailler dans une agence de communication dans le pool stratégique de la société.

Doté d’un sens aigu du dialogue, il peut être amené à communiquer, non seulement avec les clients et les annonceurs, mais aussi en interne avec des collaborateurs variés : graphistes web, Trafic manager, Community manager, développeurs, etc.

 

Le marché de l’emploi

 

Le e-business (ou business en ligne) comme le web commercial sont en train de prendre le pas sur les anciens modes de ventes, de commercialisation et de marketing.

Le métier de Media planneur a donc dû s’adapter rapidement à cette nouvelle donne et utiliser efficacement les nouveaux supports publicitaires. 

C’est un des emplois cadres les plus stratégiques dans les agences de publicité et de communication. Il fait le lien entre les annonceurs, les clients et ses supérieurs : chefs de produits, directeur marketing ou directeur clientèle. Il doit aussi souvent gérer une équipe de techniciens et de créatifs. Il est un vrai pilier de l’entreprise, un rouage indispensable.

Sa polyvalence et son esprit d’analyse en font un des nouveaux métiers de la communication les plus recherchés dans le monde du marketing digital.

 

Compétences

 

Spécialisé dans les études marketing et la communication, le Média planneur doit insuffler une vraie dynamique au sein de l’entreprise.

Il marie rigueur, originalité, diplomatie, esprit d’analyse et polyvalence.

Souvent à la tête d’une équipe d’assistants marketing, de commerciaux ou de chargés d’études, il doit savoir déléguer tout en restant maître du planning stratégique. Il fournit aussi des analyses précises à ses supérieurs.

Expert en placements publicitaires et en supports de communication, le Media planneur a un solide sens commercial et relationnel.

Il se tient constamment au courant des nouvelles tendances d’utilisation des différents médias sociaux et des nouveautés en support de communication. Mais il sait aussi proposer des solutions de marketing originales et pour cela doit avoir un certain flair et une certaine audace.

Adepte du réseautage, il connaît bien les acteurs et les ressorts du monde de la publicité en général.

Habile négociateur, il excelle dans les contacts professionnels et fait preuve de sérieux et de sang froid : le milieu des métiers du commerce de la publicité est fortement concurrentiel. Il devra être à l’aise dans cet « univers impitoyable ».

 

Formations

 

Le Média planneur peut avoir suivi des formations longues dans les métiers de la communication mais, le plus souvent, est issu des grandes écoles d’ingénieurs et de commerce.

Ces écoles proposent de plus en plus de formations orientées e-commerce ou marketing digital.

Les jeunes diplômés devront avant tout cumuler les expériences dans les secteurs de la publicité et de la communication, dans des postes subalternes. Ces domaines professionnels proposent souvent des offres de stages, il faut savoir en profiter.

Bien entendu, ces formations devront être orientées nouvelles technologies et social media. D’ailleurs certains diplômés de grandes écoles en médias numériques sont de plus en plus demandés.

Se réorienter vers le métier de Media planneur

Tous les cadres ou spécialistes des métiers de la publicité ou du commerce peuvent convenir au poste, à condition de savoir jongler avec la longue liste des compétences requises.

On peut aussi s’orienter vers un poste de cadre en ayant de solides expériences dans les médias digitaux ou en webmarketing. 

 

Lors de l’entretien d’embauche

 

Force de proposition et de caractère, le Media planneur montre qu’il est à l’aise, efficace et dynamique. Comme il postule pour un emploi cadre, il devra avant tout mettre en avant ce qu’il peut apporter concrètement à l’entreprise en démontrant, chiffres à l’appui, les retours sur investissements qu’il a généré lors de ces expériences passées. C’est seulement sur cette base qu’il pourra argumenter pour obtenir un salaire intéressant, il démontrera, là aussi, ces talents commerciaux .

 

Évolutions / perspectives

 

À la croisée de la communication et du commerce, il peut évoluer dans ces deux branches. 

Les postes de chef de produits, de chef de projet web ou de directeur marketing s’ouvrent à lui s’il veut rester dans le commercial.

Il peut aussi briguer un poste dans la direction artistique d’une agence de communication.

Doté d’un bon réseau et d’une solide expériences, il peut aussi ouvrir sa propre société de conseil en communication.