Je recrute

Je cherche un job

Le framework jQuery

jQuery est une bibliothèque JavaScript libre et open source créée au milieu des années 2000. Son but initial est toujours clairement annoncé dans son slogan : « Écrivez moins, faites plus ». Il a en effet été créé pour automatiser les tâches en front end en palliant le manque de compatibilité des navigateurs Internet. Si l'évolution du web limite aujourd'hui son intérêt, il n'en reste pas moins l'une des bibliothèques généralistes les plus complètes et populaires jamais créées et utilisées pour le développement web.

Histoire de jQuery

jQuery a été créé par John Resig en 2006, à une époque où les principaux frameworks JavaScript n'existaient pas encore. Une période également à laquelle les API des navigateurs étaient très différentes de celles que l'on connait. Il fallait alors utiliser un certain nombre de fonctions et de conditions afin de paramétrer une application web si l'on voulait qu'elle fonctionne sur l'ensemble des navigateurs. On parle alors principalement d'Internet Explorer, Firefox et Safari, Chrome n'existant pas encore. Chaque navigateur a en effet sa propre façon d'interpréter le code, ce qui peut donner lieu à des résultats différents selon celui qu'utilise l'internaute. jQuery a donc été créé dans le but d'automatiser l'écriture de ces conditions pour simplifier l'utilisation de JavaScript.

jQuery est rapidement devenu une bibliothèque incontournable, parfois même difficile à dissocier de l'utilisation de JavaScript. Il n'était alors pas rare pour les développeurs d'apprendre jQuery avant même de s'intéresser au JavaScript pur, ou Vanilla JavaScript comme les informaticiens aiment à le surnommer. Avec les années et l'évolution du web, la manipulation du DOM est devenue plus simple et JavaScript a évolué, embarquant désormais nativement nombre de fonctionnalités dont jQuery permettait initialement de combler le manque. Enfin, les navigateurs, y compris mobiles, réagissent de façon de plus en plus uniforme face à JavaScript, surtout depuis la transition d'Internet Explorer vers Edge.

L'intérêt pour la bibliothèque s'est donc essoufflé avec le temps, mais jQuery reste utilisé un peu partout sur le web. Parmi les causes, on retrouve évidemment la dépendance de nombres d'autres technologies (frameworks, CMS) pour jQuery. La bibliothèque doit en effet être installée avec grand nombre d'autres technologies. Une fois à disposition, il serait dommage de se priver de ses avantages.

Spécificités de jQuery

jQuery se distingue avant tout en ce sens qu'il est une bibliothèque extrêmement complète. Il permet en effet de manipuler des éléments html, leur donner l'aspect voulu grâce au CSS, gérer les événements (clics, survol de la souris), animer la page et bien d'autres fonctionnalités. En plus, il est capable de réaliser toutes ces actions avec moins de code que du JavaScript pur. Comme ses concurrents, bibliothèques ou frameworks, le rôle de jQuery est assurément de faire gagner du temps au développeur pour lui permettre de se concentrer sur la partie créative du code en s'affranchissant des tâches répétitives.

Distribué sous licence MIT, il est libre et open source. Il dispose par conséquent d'une large communauté et met à disponibilité des développeurs grand nombre de ressources documentaires. La cohabitation de plusieurs de ses versions en même temps a certainement contribué à en faire la bibliothèque front end la plus utilisée au monde. Il est ainsi possible, selon les besoins du projet et du niveau de compatibilité souhaité (notamment avec d'anciennes versions de navigateurs), d'opter pour la version la plus appropriée.

Dernière spécificité de jQuery, il existe en version slim. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une version allégée qui permet de ne pas surcharger son application avec les modules relatifs aux animations et à Ajax (pour asynchronous JavaScript and XML), une architecture informatique consacrée à accélérer la mise-à-jour du contenu de pages web.

Pourquoi utiliser jQuery

Pour les entreprises nécessitant un code compatible avec d'anciens navigateurs De nombreuses entreprises, organisations et même les institutions gouvernementales n'utilisent pas les dernières technologies. Certaines pour raisons budgétaire (renouvellement des licences ou du système d'information), d'autres pour des raisons de sécurité. Les politiques de sécurité des institutions majeures doivent en effet avoir le recul nécessaire avant d'approuver l'utilisation d'une technologie et les transitions peuvent s'avérer longues.

Pour les petits projets Si le code produit par jQuery peut s'avérer peu propice à la collaboration de larges équipes de développeurs, il correspond cependant parfaitement à des projets de plus petite taille. Il est en effet simple et rapide à déployer. Il est en plus facile à apprendre et peut s'utiliser même sans connaissances avancées de JavaScript. La richesse des plug-ins accompagnant jQuery permettent enfin d'intégrer des fonctionnalités complètes à l'aide d'une simple ligne de code.

Pour faire évoluer des projets existants jQuery est une bibliothèque complète et stable dont le langage est connu du plus grand nombre parmi les équipes techniques. Sa popularité, très large utilisation mais aussi la dépendance de grand nombre d'autres technologies du web (dont WordPress ou Bootstrap jusqu'à la version 5) font qu'il est très probable qu'au moins une partie du code d'anciennes applications web utilise jQuery. Il est donc particulièrement utile pour faire évoluer des projets existants. Heureusement, il est très facile de trouver un développeur ayant déjà une expérience professionnelle avec jQuery. Le marché de l'emploi est en effet très actif pour cette technologie connue et reconnue.

5 autres articles en lien avec cette page :